Les journées pédagogiques

Vous trouverez ci-dessous une liste de thèmes de journées pédagogiques non exhaustive.

Grâce à notre vivier de formateurs, nous pouvons répondre à un grand nombre de vos demandes.

N’hésitez pas à nous solliciter sur une de ces thématiques ou toute autre. Nous vous écouterons pour cerner votre besoin et vos attentes, puis nous vous proposerons une fiche programme et un devis.

Une question, une suggestion, un devis ?

Contactez-nous, nous sommes là pour vous accompagner !

Savoir parler aux tout-petits
Il n’est pas rare d’entendre de la bouche d’un adulte parlant de son enfant « il ne veut rien écouter ! ». Or, savez-vous qu’il est bien plus probable que le tout-petit ne puisse tout simplement pas écouter ? La capacité de compréhension du jeune enfant évolue au fur et à mesure de ces jeunes années. Afin qu’il puisse nous comprendre et nous entendre mettons donc toutes les chances de notre côté grâce à différentes stratégies de communication…

Accompagner les émotions du jeune enfant
Joie, tristesse, peur… Caprice, colère… Parfois, il arrive que les professionnels de la Petite Enfance se sentent dépassés par les émotions du tout-petit. Et oui, pas simple de toujours comprendre ce qu’il se passe dans sa tête. Pourtant, grâce à l’éclairage des neurosciences il est possible de revisiter nos pratiques et de mettre fin à certaines idées reçues.

Les manifestations d’agressivité chez les tout-petits
Ne le nions pas, l’enfant qui mord, tape, pousse ou griffe, dérange… Ces comportements « agressifs » laissent souvent les professionnels de la Petite Enfance démunis, bon nombre de parents exprimant leur mécontentement face au petit « mordeur » qui s’en est pris à leur chérubin, ou face au professionnel qui n’a su intervenir. Il est donc important de pouvoir comprendre et expliquer ce qui se passe dans la tête du petit « agresseur », tout comme il est important de réfléchir à la meilleure façon d’accompagner et de prévenir ces
manifestations.

Le développement psychomoteur du jeune enfant, de la naissance à la marche
Le professionnel de la Petite Enfance doit savoir favoriser et accompagner, par ses gestes, par ses paroles, le développement psychomoteur du tout petit, tout en respectant le rythme et les besoins de ce dernier. Il est donc important de comprendre et de connaître les différentes acquisitions faites par l’enfant pendant cette période, et qui vont lui permettre de ramper, de s’asseoir, de se déplacer, de marcher, de grimper, d’être propre...

Mieux connaître le jeune enfant grâce aux découvertes en neurosciences
L’éclairage des neurosciences est un apport formidable, qui nous permet, à nous, professionnels de la Petite Enfance, de comprendre comment se développe le cerveau de l’enfant. En effet, à la naissance le cerveau est immature, fragile, vulnérable, et malléable... Il ne fonctionne pas encore parfaitement. Les scientifiques ont pu prouver que les interactions que l’enfant va avoir avec son entourage vont modifier le développement de son cerveau, mais aussi son comportement, l’expression de ses émotions et même sa santé physique. Ces découvertes nous permettent donc d’ajuster nos postures professionnelles et de tendre vers un accompagnement empreint d’empathie, de valorisation, de compassion, d’écoute et de bienveillance.

Bien porter bébé
Dans les métiers de la Petite Enfance nous avons forcément recours au portage psychique afin de rassurer l’enfant, le consoler, l’endormir… Le prendre dans ses bras lorsqu’il en éprouve le besoin… Néanmoins, pour accompagner au mieux ces moments, il est important que notre posture soit réfléchie et adaptée, pour que le portage soit sécurisant. De plus, depuis quelques années les méthodes de portage physique, notamment à l’aide de moyens de portage (écharpes, slings) font également leur apparition en crèche ou chez les assistants maternels. Retour sur cette pratique, ses bienfaits et ses limites.

Savoir raconter des histoires au tout-petit
L’importance de l’objet livre n’est plus à prouver… En effet, grâce aux albums le tout petit et le professionnel se rencontrent, échangent… Le jeune enfant s’éveille au monde qui l’entoure, se nourrit et s’enrichit de nouveaux mots. Les illustrations, les couleurs lui font découvrir mille et une choses. Et puis il y a tous ces autres supports aussi magiques les uns que les autres, à découvrir ou à redécouvrir, les racontes-tapis, les kamishibaïs…

Une journée pour approfondir la lecture à haute voix…
Développer la créativité des petits et des grands Sans attendre de production finale, juste (re)découvrir le plaisir de la matière, des supports, des textures, des couleurs. Des propositions d’ateliers créatifs à partir d’objets simples ou de récupération, des pistes concrètes pour laisser libre court à son imaginaire. Des outils pour accompagner et laisser s’exprimer la créativité libre du tout-petit.

La diversification alimentaire et le self-service en crèche
Parfois les temps de repas peuvent être une source de plaisir, parfois une source de stress. L’introduction de la diversification alimentaire nécessite une véritable réflexion, et doit interroger les pratiques professionnelles. Comment faire de ce moment un moment de complicité avec l’adulte ? Quel est le rapport de l’alimentation à l’enfant ? Quel lien avec le développement de l’enfant (mettre tout à la bouche) ? Que faire face à l’enfant qui ne veut pas manger ? De plus, pour répondre aux besoins d’autonomie du jeune enfant, il est essentiel de le rendre acteur lors des temps de repas afin de lui permettre de vivre le plaisir et la découverte par lui-même, d’où la mise en place du self-service…

Fais dodo…
Le sommeil c’est sans doute LE sujet qui obsède le plus les parents mais aussi les professionnels… Mais quels sont les besoins de sommeil spécifiques à chaque enfant ? Comment fonctionne le sommeil ? Et nous, professionnels de la Petite Enfance, quel est notre rôle et quel doit être notre positionnement pour favoriser la
bonne qualité du sommeil en collectivité ? Nous reviendrons également sur l’aménagement des chambres mais aussi sur les espaces cocooning : quelle pièce pour quel dormeur ?

Aménager la crèche et les espaces ludiques

Comment aménager l’espace et les univers de jeux, que proposer en terme d’activités et de jouets qui soient adaptés à l’âge et aux besoins de manipulation, de langage, de motricité, d’exploration, de créativité du tout-petit ? Cette interrogation, bon nombre de professionnels de la Petite Enfance se la pose au quotidien, et nous allons donc tâcher d’y répondre lors de cette journée pédagogique.

La libre circulation
Le jeune enfant est un grand explorateur mais aussi chercheur puisqu’il ne cesse de vouloir découvrir les propriétés des objets mais aussi les rapports de son corps à l’espace. Pour répondre à ces besoins, Il peut être intéressant de proposer différents espaces de jeux dans lesquels il puisse venir et aller comme bon lui chante, en étant libre du temps qu’il accorde à ses expériences. Tout en prenant bien évidemment du plaisir ! L’essence même de la libre circulation…

Répondre aux différents besoins en âges mélangés

Parce que bien souvent lorsque nous faisons le choix d’évoluer en âges mélangés nous le faisons pour encourager les rencontres entre les enfants et privilégier les possibilités de jeux favorisant la coopération, l’entraide, la communication, la négociation ? Parce qu’il est établi que l’enfant apprend bien mieux dans un environnement où le lien affectif et social est particulièrement présent. Mais sur le terrain, comment appréhender et répondre aux besoins des différentes tranches d’âges (sommeil, alimentation…) ? Comment
adapter l’aménagement de l’espace ? Comment répondre à des besoins individuels dans un groupe ? Quelles en sont les limites et les bénéfices ?

L’observation-projet
Chaque jour vous regardez les enfants jouer mais savez-vous les observer ? Les observer vraiment ? Et pourtant, l’observation est la base même de la pratique professionnelle auprès du jeune enfant. Mais voilà il faut bien l’avouer, ce n’est pas un exercice facile… En effet, comment observer ? Quoi ? Pourquoi ? Comment analyser ses observations ? Qu’en retirer pour accompagner l’enfant et sa famille ? Cette journée pédagogique vous permettra d’en apprendre davantage sur l’observation projet, et vous permettra de créer vos propres outils d’observation.

La notion de référence
Une professionnelle est en général désignée pour accueillir une nouvelle famille, afin de créer des repères les premiers jours. C’est la référente… Mais voilà, cette notion de référence fait souvent polémique et suscite de nombreuses divergences parfois même au sein d’une même équipe. Mais d’où provient ce terme ? Quelles en sont les avantages et les inconvénients ? La référence a-t-elle toujours sa place alors même que la petite enfance est en perpétuelle évolution, et si oui sous quelles formes ? Pourquoi ?

Bien accueillir pour se rencontrer
Bien accueillir un tout-petit, c’est aussi bien accueillir sa famille. De la période dite d’adaptation, ou de familiarisation, à l’accueil au quotidien interrogeons nos pratiques (disponibilité, organisation, choix des mots) afin d’œuvrer pour un accueil de qualité permettant la rencontre entre l’enfant, le professionnel et les familles.

Sachons raconter, aux parents, la journée de leur enfant

Exercice quotidien, le temps des transmissions est un enjeu véritable dans la relation parents/ professionnels. Mais à quoi servent les transmissions ? Peut-on tout dire ? De quelle façon ? Comment répondre aux besoins des parents ? Comment communiquer de façon positive ? La qualité des échanges peut avoir une réelle influence sur l’accueil de l’enfant. Comment se positionner en tant que professionnel petite enfance ? Distance et discrétion professionnelles, jugement de valeurs seront abordés.

Construire et accompagner des ateliers parents – enfants – professionnels
Parce qu’il est intéressant de valoriser le « faire ensemble » par le biais de différents projets, pourquoi ne pas proposer aux familles, qui le souhaitent, de participer à différents ateliers simples, accessibles à tous, afin de permettre des échanges informels ? Comment ? Que proposer ? Dans le but de favoriser les liens de confiance de chacun via des moments de plaisir créatif partagé…

Renforcer la cohésion d’équipe
Dans les métiers de la Petite Enfance, et parce que malheureusement bien souvent la qualité de l’accueil en dépend, le travail d’équipe doit être le plus serein possible afin d’éviter de possibles tensions. Comment et pourquoi (re)prendre du plaisir à travailler ensemble ? Comment favoriser la communication pour permettre la résolution de conflits ? Quels outils et méthodes utilisés ? Comment créer la confiance entre les professionnels ?

Accompagnement à l’écriture du Projet Pédagogique
Le Projet Pédagogique n’est pas une obligation légale mais c’est un outil précieux qui doit servir de guide pour l’équipe éducative et ligne de conduite pour la crèche. Il apporte une vraie réflexion sur le sens et les valeurs de la démarche professionnelle mise en place dans la structure. Jamais figé, le Projet Pédagogique évolue et s’enrichit au quotidien. Il est nécessaire de renouveler et évaluer tous les ans ce projet, selon les observations faites par les professionnels et les parents. Cet accompagnement s’adresse aux équipes souhaitant redynamiser leur projet, le modifier, l’améliorer…

Assistant.e.s maternel.le.s, accompagnement à l’écriture du projet d’accueil
Le projet d’accueil, document écrit, n’est pas une obligation légale. Néanmoins il peut être intéressant de le présenter aux familles lors de l’embauche, puisqu’il y décrit le travail et les pratiques de l’assistant.e maternel.le. Ce peut être un outil très précieux. Cet accompagnement s’adresse aux assistant.e.s maternel.le.s souhaitant bénéficier d’une méthodologie qui puisse aider à la rédaction de leur propre projet d’accueil  individualisé : principales rubriques à faire paraître, idées, conseils et suggestions.

Accueillir les stagiaires
Avant l’arrivée d’un stagiaire il faut avoir pensé à son accueil et à son accompagnement. En amont l’équipe peut aussi tout à fait élaborer une charte d’accueil expliquant les règles de la structure, le comportement attendu… Il faut aussi penser au cadre juridique et aux relations à encourager avec les centres de formation. Le tuteur désigné, tout comme l’équipe, devra accompagner au mieux ce stagiaire en se rendant disponible, en étant à l’écoute, en répondant aux différentes  interrogations de ce dernier. Il faudra aussi accepter le fait que chaque stagiaire soit différent et qu’il faille faire avec celui qui a des difficultés à s’intégrer, avec celui qui veut en faire de trop ou avec celui qui est démotivé. Ce n’est donc pas une si mince affaire…